bassin d'arcachon
  • Vendredi
  • 23
  • rien ce jour
  • rien ce jour
  • rien ce jour
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • rien ce jour
  • rien ce jour
  • fêtes et animations du jour
  • fêtes et animations à venir
  • fêtes et animations passées
bassin d'arcachon
    • publiez dans ze guide
    bassin d'arcachon
    • PLEINES MERS
    • BASSES MERS
    • matin
    • soir
    • matin
    • soir
    • 05h10
    • 17h33
    • 11h24
    • 23h54
    • coef
    • 92
    • 96
    bassin d'arcachon
    bassin d'arcachon
    bassin d'arcachon
    les photos du bassin d'arcachon
    • une photo du bassin d'arcachon
    bassin d'arcachon
    services pratiques...
    Agenda du bassin
    • Inauguration de la stèle en mémoire du Corps Forestier Canadien en Aquitaine intervenu pendant la Première Guerre Mondiale
    • Vendredi 23 Juin 2017
    • En juin et en octobre, des cérémonies se tiendront dans plusieurs communes girondines afin d’honorer les efforts des soldats venus d’outre-Atlantique pour exploiter notre forêt et contribuer ainsi à rétablir la paix et la liberté en Europe.

      Au cours de la Grande guerre, le bois ouvragé était une denrée stratégique pour les armées. Il fut utilisé en particulier pour le soutènement des tranchées, la construction de baraquements, d’hôpitaux, d’entrepôts, l’aménagement de ports, la création de voies ferrées, de ponts…La France ne pouvait pas satisfaire les besoins de toutes les armées alliées présentes sur son territoire et c’est ainsi que les contingents venus d’outre-mer se dotèrent en leur sein d’unités de sapeurs spécialisés dans l’exploitation de la forêt et le sciage du bois.

      Ainsi, le Canada, à la demande du gouvernement britannique, constitua le Corps Forestier Canadien.

      Ce sont plus de 12000 hommes et officiers qui servirent sur le sol français, parmi lesquels 4000 environ œuvrèrent, de 1917 à 1919, sur certaines communes girondines et landaise dont Andernos.

      Ces troupes spécialisées dans l’exploitation du bois opérèrent avec leurs propres équipements, matériels et outillages, en totalité amenés d’Outre-Atlantique.

      Un certain nombre des forestiers canadiens et américains perdirent la vie sur le sol français à la suite d’accidents de travail, de circulation ou encore du fait de la pandémie grippale qui sévit entre 1918 et 1919. Les corps des militaires américains morts sur le sol aquitain furent rapatriés aux Etats-Unis alors que les Canadiens reposent toujours dans nos cimetières.

      C’est pourquoi un Collectif de chercheurs « le Corps Forestier alliés en Aquitaine » a souhaité raviver l’histoire de ces soldats nord-américains afin qu’ils ne soient pas oubliés !

      Une stèle sera inaugurée sur Andernos à cette occasion :

      Vendredi 23 juin à 14h – Lieu dit « Les Canadiens » (zone artisanale)
    footer bas page ze guide